Séminaire Anthropologie générale et philosophie

, par Valérie Marchand

Séminaire de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales animé par :

  • François Dingremont (chargé de conférences à l’EPHE), François Flahault (directeur de recherches émérite au CNRS)
  • Jean Jamin (directeur d’études à l’EHESS, secrétaire général de la revue L’Homme)
  • Lorenzo Vinciguerra (professeur à l’université d’Amiens, directeur du CRÆ)

Qu’est-ce que l’homme ? On aime à croire que, pour l’essentiel, on sait aujourd’hui à quoi s’en tenir. Confortable et paresseuse, cette présomption constitue un obstacle majeur au progrès dans les sciences humaines et la philosophie. L’anthropologie générale doit rester un chantier ouvert. Il est nécessaire d’expliciter les présupposés qui sous-tendent la conception occidentale de l’être humain et de la confronter aux conceptions que d’autres cultures ont élaborées – conceptions qui, possiblement, mettent le doigt sur des aspects de la condition humaine que nous sous-estimons. Il est également nécessaire de confronter ces présupposés aux connaissances nouvelles qui conduisent aujourd’hui à des révisions considérables, provenant aussi bien des différentes sciences humaines que de la biologie, de la primatologie ou de la paléoanthropologie
Les 1er et 3e mardi, de 17 à 19 heures 105 bd Raspail, salle 11

Voir en ligne : Séminaire EHESS : Anthropologie générale et philosophie

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)